Paris

Opéra, Grands Boulevards,

Jardin intérieur, parking privé

Actualités de Paris

La vie « Doré » à Paris

On dit qu'il a porté l'« imaginaire au pouvoir en Europe ». Notamment grâce à ses illustrations… Gustave Doré a illuminé de noir, de grandiose ou de cocasse une bonne partie du XIXe siècle ! Découvrez la vie « en doré » à Paris grâce à la très belle exposition que lui consacre le musée d'Orsay jusqu'au 5 juin.

Oui c'est vrai : le musée d'Orsay est un lieu culte pour tous ceux qui aiment l'art du XIXe siècle à Paris. L'ancienne gare revisitée en institution muséale était le lieu rêvé pour présenter cette grande exposition Gustave Doré (1832-1883), célébré notamment pour ses incroyables eaux-fortes des œuvres de Dante, Rabelais, Hugo ou Balzac.

Fantasques ou fantastiques. Cette fois-ci, au lieu de s'arrêter aux seules illustrations qui ont certes fait la gloire de l'artiste français, l'exposition révèle avec minutie toutes es autres facettes de son œuvre et de ses talents. Du dessin à la peinture, de l'aquarelle a la sculpture. Souvent fantastique ou fantasque, l'inspiration de Doré s'exprime dans tous les registres de l'émotion !

http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-generale/article/gustave-dore-37172.html?tx_ttnews[backPid]=254&cHash=c57f7254f4

D’incroyables moustaches, une fantaisie inimitable, des traits de génie et des coups de com’. Dali était un génial provocateur qui ne s’encombrait d’aucun remord, d’aucun regret. Pour fêter l’extravagant artistes espagnol, le centre d’art contemporain Georges Pompidou organise une rétrospective de son œuvre. Surréaliste !
Jusqu’au 25 mars à Paris, visitez l’une des plus folles expositions parisiennes ! Avec le génial Dali au Centre Pompidou, Paris renoue avec le surréalisme le plus débridé. Controversé ou loué, Dali, est une figure incontestable de l’histoire moderne de l’art que vous retrouverez via plus de deux cents œuvres dont moult peintures, sculptures, dessins…
Happening Dali. Parmi les œuvres incontournables : La Persistance de la mémoire (Montres molles), 1931, Le Grand Masturbateur, 1929, ou encore L'Énigme sans fin, 1938. Enfin on découvrira avec bonheur un certain nombre d’œuvres méconnues et fascinantes parmi des dizaines d’ouvres sur papier, d’objets, des projets pour le théâtre, le cinéma, des films, des photographies et des extraits d'émissions de télévision… Dalissimo !
 

Publié par f75cadet le Samedi 22 Décembre 2012 à 16:08




Hôtel Opéra Cadet

24, rue Cadet, 75009 Paris, France
Tél. +33 (0) 1 53 34 50 50 // fax : +33 (0) 1 53 34 50 60
mail : info@operacadet.com & reservation@operacadet.com
encrypted Authentification Fermer la fenêtre d'Authentification.
Mot de passe
Mot de passe oublié
Vous allez recevoir votre mot de passe par mail
Revenir à l'authentification