Paris

Opéra, Grands Boulevards,

Jardin intérieur, parking privé

Actualités de Paris

La vie « Doré » à Paris

On dit qu'il a porté l'« imaginaire au pouvoir en Europe ». Notamment grâce à ses illustrations… Gustave Doré a illuminé de noir, de grandiose ou de cocasse une bonne partie du XIXe siècle ! Découvrez la vie « en doré » à Paris grâce à la très belle exposition que lui consacre le musée d'Orsay jusqu'au 5 juin.

Oui c'est vrai : le musée d'Orsay est un lieu culte pour tous ceux qui aiment l'art du XIXe siècle à Paris. L'ancienne gare revisitée en institution muséale était le lieu rêvé pour présenter cette grande exposition Gustave Doré (1832-1883), célébré notamment pour ses incroyables eaux-fortes des œuvres de Dante, Rabelais, Hugo ou Balzac.

Fantasques ou fantastiques. Cette fois-ci, au lieu de s'arrêter aux seules illustrations qui ont certes fait la gloire de l'artiste français, l'exposition révèle avec minutie toutes es autres facettes de son œuvre et de ses talents. Du dessin à la peinture, de l'aquarelle a la sculpture. Souvent fantastique ou fantasque, l'inspiration de Doré s'exprime dans tous les registres de l'émotion !

http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-generale/article/gustave-dore-37172.html?tx_ttnews[backPid]=254&cHash=c57f7254f4

La dernière fois que vous avez séjourné à l’Opéra-Cadet, vous n’avez eu qu’à vous laissé glisser le long de l’avenue de l’Opéra pour atteindre le Louvre, Orsay ou le Grand Palais –l’hôtel est décidément très bien situé. Mais cette fois, vous avez envie d’atmosphères intimistes à Paris. Notre conseil : visitez les petits musées qui sont très attachants et… gratuits.
Non. Les chefs d’œuvre n’y sont pas moins rares que dans les grands musées ! Par ailleurs si les petits musées révèlent des trésors à Paris, ils ont un avantage certain : ils sont souvent gratuits ! Autant en profiter !
Faîtes votre programme parmi ses petits musées gratuits et riches de chefs-d’œuvre : explorez l’histoire de Paris au Musée Carnavalet, l’art du XVIIIe siècle au Musée Cognac Jay; l’ambiance hugolienne dans la maison de Hugo, balzacienne dans la maison de Balzac, asiatique au musée Cernuschi, artistique au Petit Palais, romantique au musée de la Vie… Romantique.

 

Publié par f75cadet le Vendredi 08 Novembre 2013 à 09:22

On connaît bien les nus féminins dans l’art occidental. Mais connaît-on les hommes nus qui peuplent les grands musées ? Le Musée d’Orsay s’est penché sur cette question de genre et invite à s’interroger sur « L'homme nu dans l'art de 1800 à nos jours ». Une exposition iconoclaste à découvrir à Paris du 24 septembre 2013 au 2 janvier 2014.
Bien avant les calendriers des  « Dieux du stade », la nudité masculine était étudiée aux Beaux Arts et comptait dans les formations académiques du XVIIe au XIXe siècle. Le Musée d’Orsay, en convoquant son propre fonds et des collections publiques explore ce riche passé en art.
De l’art, des nus, des interprétions. Plus deux siècles de création embrassant peinture, sculpture, art graphique et bien sûr photographie nous donnent à voir non seulement un riche patrimoine mais servent également à nous faire emprunter les pistes d’interprétations les plus diverses de la philosophie à la sociologie, de l’anthropologie à l’histoire de l’art… http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-generale/article/masculin-masculin-37292.html?S=&no_cache=1&print=1&tx_ttnews[backPid]=645

Publié par f75cadet le Vendredi 18 Octobre 2013 à 09:33

Grâce à la belle exposition que consacre le Musée de l’Orangerie aux peintres Frida Kalho (1907-1954) et Diego Riviera (1886-1957), l’automne parisien invite à profiter d’une arrière saison inspirée par le brûlant Mexique ! Ne manquez pas, lors de votre séjour à L’Opéra Cadet, cet hommage vibrant à l’art, à l’amour et à l’amour de l’art. A découvrir du 9 octobre au 13 janvier 2014.
On les a décrits comme deux amants terribles. Et malgré tout, ils n’en demeuraient pas moins complémentaires. Dans la vie comme sur la scène de l’art. La rétrospective du musée de l’Orangerie le prouve et illustre avec brillant cet amour commun du Mexique et de l’art.
Inspiration : Mexique. Et dans les sujets traités comme la religion et le mysticisme mexicain, les cycles de la vie, les révolutions mais aussi les rapports sociaux, on se retrouvera tour à tour face à des toiles chaudes, lumineuses ou passionnés mais toujours portées par un souffle créateur !
http://www.musee-orangerie.fr/pages/page_id19486_u1l2.htm
 

Publié par f75cadet le Vendredi 04 Octobre 2013 à 09:40

Ses sculptures sont excessives. Excessivement vivantes et expressives. Excessivement réelles aussi. Il avait fait un tabac avec son œuvre en 2005 ; et il nous fait l’honneur de revenir à Paris jusqu’au 27 octobre avec de nouvelles sculptures. Ron Mueck est à la fondation Cartier et l’équipe de l’Opéra Cadet vous recommande chaudement l’exposition !
Oui ce sont bien des sculptures les œuvres de Ron Mueck. On s’en rend compte car elles sont plus grandes ou plus petites que la réalité. Mais si on oublie l’échelle, les personnages sont troublants de réalité. Si troublants qu’ils pourraient aisément faire oublier le réel…
Mueck hypér-réel. On se questionne alors sur toutes ces figures, sur tous ces corps. Ils sont si émouvants et fascinants qu’on peut leur deviner une histoire, un récit de vie, une âme presque. Et si c’est le cinéaste David Lynch qui vous fait le commentaire, alors l’excentricité est alors naturellement au rendez-vous. http://fondation.cartier.com/fr/art-contemporain/26/expositions/
 

Publié par f75cadet le Vendredi 20 Septembre 2013 à 09:21

Il y a un art du non finito et les peintres romantiques l’ont bien saisi ! Leurs esquisses sont plus que de simples préparations : elles ont une véritable dimension onirique. En séjournant à l’hôtel Opéra Cadet, au cœur du Paris romantique, découvrez l’art subtil des esquisses. Au Musée de la Vie Romantique du 17 septembre 2013 au 2 février 2014
« Plus de vie, moins de forme. ». Voilà comment Diderot définissait les esquisses. Reprenant ces préceptes, les peintres romantiques ont marqué les esprits par leurs travaux préparatoires présentant leur regard comme des révélateurs de vie, de mouvement et de lumières avant même leurs « vrais » tableaux.
Le travail en mouvement. On s’en rend compte au gré de la centaine de peintures signées Delacroix, Cogniet, et Scheffer. Ce dernier vécut là où se tient maintenant le musée, ce qui rend le lieu encore plus magnétique. Dans tous les esprits : Comment ces projets préparatoires rendent compte du travail en mouvement ?
http://www.paris.fr/pratique/musees-expos/musee-de-la-vie-romantique/esquisses-peintes-de-l-epoque-romantique-delacroix-cogniet-scheffer/rub_5851_actu_132494_port_24533

Publié par f75cadet le Vendredi 06 Septembre 2013 à 09:17

Pour souffler les cent bougies de l’Art Nouveau à Paris, la Pinacothèque de Paris organise une grande rétrospective de cet art qui fut le chouchou des parisiens de 1890 à 1905 avant de se transformer en Art Déco. Redécouvrez cet art érotique et libertaire et si parisien que fut l’Art Nouveau jusqu’au 8 septembre 2013.
Ils s’appelaient Gallé, Majorelle, Gaudí, Guimard, Lalique, Grasset ou Bugatti. Ils furent les grands noms de l’Art Nouveau à Paris. Ils voulaient se libérer du Classicisme et explorer de nouvelles formes ondoyantes et érotiques.
Foisonnantes et inspirées par la nature et les femmes, l’Art Nouveau conquit tous les espaces et tous les imaginaires ; Des bouches de métro aux lampes de bureaux, des bracelets aux immeubles parisiens… Soufflons les 100 bougies de l’Art Nouveau à Paris cet été au fil de  plus de deux cents beaux objets !  http://www.pinacotheque.com/?id=48

 

Publié par f75cadet le Jeudi 29 Aôut 2013 à 10:19

Keith Haring (1958-1990) cela vous dit quelque chose ? Avec Warhol, Basquiat, Lichtenstei et quelques autres, il a révolutionné l’art pop ! Icône arty, il est devenu depuis sa disparition l’un des héros de la saga de l’art contemporain et militant. Paris lui rend hommage avec deux belles expositions jusqu’au 18 août,
D’abord, pour toucher du doigt les dimensions aussi militantes et créatives de ses œuvres, c’est au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris qu’il faudra se rendre cet été. Au fil de quelque 250 réalisations, on sera frappé par le foisonnement et la pluralité des surfaces, des procédés employés !
Les 10 commandements de Haring à Paris ! Puis, au Centquatre, ce sont les très grandes œuvres de Haring que l’on retrouve dont les célébrissimes10 Commandements,. C'est-à-dire les 10 œuvres signées de l’artiste et mesurant toutes plus de 7 mètres de haut ! http://www.mam.paris.fr/fr/expositions/keith-haring
 

Publié par f75cadet le Vendredi 02 Aôut 2013 à 11:58

C’est lui l’inventeur de la 3D ! Giotto di Bondone (vers 1267-1337) fait œuvre de véritable révolutionnaire lorsqu’aux environs de 1290, il met en place des lignes de fuite et organise la perspective, les ombres dans ses compositions. Ne manquez pas la belle exposition que le Musée du Louvre consacre à cette grande figure du Quattrocento italien. Jusqu’au 15 juillet.
Des ombres, des lignes de fuite, une perspective… Il n’en fallait pas beaucoup plus pour inventer la 3D ! Pour nous, cela semble le BA BA mais avant Giotto c’était l’inconnu. Dante, Pétrarque et Boccace, Léonard de Vinci, Michel-Ange, ils ont tous loués les mérites de Giotto !
A fleur de peinture. Pour ses inventions formelles certes mais également pour sa sensibilité de peintre devant les corps, les paysages. Devant la trentaine de peintures, dessins, enluminures et sculpture, on sera surpris par la vie qui traverse ses œuvres tout autant que par ses inventions proprement dites !   http://www.louvre.fr/expositions/giotto-e-compagni
 

Publié par f75cadet le Vendredi 05 Juillet 2013 à 10:20

Jusqu’au 6 juillet, profitez d’une exposition gratuite, frivole et charmeuse à l’hôtel de Ville de Paris ! « Paris Haute couture » vous invite à découvrir la mode parisienne et son histoire, ses créations les plus originales et ses grands noms. Terriblement parisienne ! Fashion en somme !
Paris n’a pas toujours été la cité fashion que l’on connait. Pourtant c’est une tradition qui remonte tout de même à 1858 ! A cette date, s’ouvre la première « maison » de couture de la capitale. A l’hôtel de Ville de Paris, on nous conte la grande histoire comme les mille aventures du Paris de la mode !

Modèles et histoires. Au XXe siècle tout s’est accéléré et de Chanel à Balenciaga, de Courrèges à Dior, Lanvin ou Yves Saint Laurent, les maisons de haute couture se multiplièrent jusqu’à nos jours. Avec plus d’une centaine de modèles exposés, l’exposition passionne les fashionistas comme les amoureux de l’esprit parisien !

http://www.paris.fr/haute-couture

 

Publié par f75cadet le Vendredi 28 Juin 2013 à 10:07

Non ce n’est plus la Saint Valentin ! Mais Paris demeure la cité de l’amour toute l’année avec une large palette d’activités et d’événements à vivre à deux. Comme par exemple l’opération « Cinéma Paradiso » qui vous invite à revoir des films cultes dans la nef du Grand Palais jusqu’au 21 juin 2013.
Non ! Ce n’est pas une grande exposition qui peuple cette fois la nef du Grand Palais mais bien une armée de… Fiat 500 et de transats inclinés sur une pente douce et face à un grand écran. Du 10 au 21 juin, découvrez le plaisir de ce Drive In géant et retrouvez une passionnante affiche de films cultes !
Cinéma, jeux, danses. Au cœur de ce lieu unique du patrimoine parisien, vous verrez peut être Pulp Fiction, The Big Lebowski, Grease, Taxi Driver ou Annie Hall. Et si l’envie vous vient de danser, de vous restaurer ou bien même de jouer au bowling ou aux jeux vidéo, donnez-vous rendez-vous dans l’un des espaces dédiés au sein même du Grand Palais ! http://www.mk2cinemaparadiso.com/
 

Publié par f75cadet le Vendredi 14 Juin 2013 à 10:04
1 | 2 | 3 | 4




Hôtel Opéra Cadet

24, rue Cadet, 75009 Paris, France
Tél. +33 (0) 1 53 34 50 50 // fax : +33 (0) 1 53 34 50 60
mail : info@operacadet.com & reservation@operacadet.com
encrypted Authentification Fermer la fenêtre d'Authentification.
Mot de passe
Mot de passe oublié
Vous allez recevoir votre mot de passe par mail
Revenir à l'authentification